Pourquoi les taux de crédit immobilier varient d’une région à une autre

Pour un emprunt sur 20 ans de 150 000 euros par exemple, le crédit peut varier jusqu’à 5 000 euros en plus, en fonction de la région où l’on emprunte.

Les grands réseaux nationaux disposent par ailleurs d’une politique nationale en matière de taux qui est mis en œuvre de manière régionale en fonction de plusieurs critères à savoir le marché, les objectifs et la concurrence.

Ce qui n’est pas le cas des mutuelles qui regroupent en réalité les banques locales qui possèdent chacune une grande indépendance.

Chacune d’entre elles présente donc sa propre grille régionale, en se basant sur sa stratégie de conquête de clients et sur ses priorités du moment (basées sur ses objectifs, sur sa politique, sur la concurrence dans la région et bien plus encore).

Par conséquent, il est tout à fait possible qu’une région propose des prix alléchants un mois et très chère le mois suivant. On note cependant certaines tendances. Par exemple, la région Est affiche fréquemment les taux les plus élevés.

Ce qui n’est pas le cas à l’Ouest et au Sud-Ouest, où les taux font souvent partis des moins coûteux. Tout simplement parce que les deux régions sont très compétitives, à cause de la grande présence des mutuelles.

Cependant, les différences ne s’observent pas uniquement sur les taux ; en effet, on observe aussi des différences sur le montant emprunté. Ce dernier varie aussi en fonction des régions. Et comme on pouvait s’y attendre, c’est en région Île-de-France que le montant emprunté est le plus élevé.

Avec le chiffre à 190 950 euros contre 135 100 euros dans le Sud-Ouest. On remarque aussi la place de l’âge. En effet, si l’âge moyen national de celui qui emprunte avoisine les 36 ans, il atteint les 38 ans en Méditerranée, à cause de la grande présence des personnes de plus de 60 ans sur la Côte d’Azur.

Source : baromètre des taux crédit immobilier.

Random Posts